Home Zéro déchet 10 GESTES ECOLO AU QUOTIDIEN

10 GESTES ECOLO AU QUOTIDIEN

by lananas_vegan

Et si aujourd’hui vous décidiez d’agir pour la planète grâce à ces 10 gestes écolo au quotidien ?

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article accès écologie avec ces 10 gestes écolo au quotidien !

Je vous avais demandé en story s’il y avait des choses qui vous plaisaient en dehors de mes posts recette et je suis ravie puisqu’à l’unanimité vous êtes demandeurs de plus d’articles concernant l’écologie. Je ne suis on ne peut plus heureuse de partager tout ça avec vous.

Avant de commencer à vous donner les gestes à faire au quotidien, je voulais d’abord préciser certaines choses. Ces 10 gestes que je vais vous exposer aujourd’hui sont simplement mon point de vue, ce sont les premiers gestes que j’ai commencé à appliquer avant de me décider à franchir le cap du zéro déchet. Je n’ai en aucun cas la science infuse, ce sont juste mes basiques, mes premiers pas que j’avais envie de partager avec vous puisqu’ils m’ont été très utiles et que je ne regrette pas d’avoir commencé par ces petits gestes avant d’entamer ma transition au zéro déchet.

Donc ces petits conseils sont là pour vous si vous ne vous sentez pas encore prêt(e) à franchir le pas du zéro déchet par exemple, ou bien tout simplement si vous souhaitez commencer votre transition en douceur. Si vous n’êtes ici que parce que vous êtes curieux, et bien bravo tout de même car tout le monde ici est le bienvenue et que peut-être ça vous portera à réflexion (et qui sait, peut-être vous motiver à vous y mettre aussi finalement !).

N’oublions pas nos classiques tout de même !

Bien évidemment, je ne saurai que vous rappeler les gestes écolo basiques que nous devons tous déjà adopter (normalement et je l’espère !) comme :
– privilégier la marche quand c’est possible (à défaut utiliser au maximum le vélo, les transports en commun, éviter l’avion dans la mesure du possible..).
– prendre des douches plutôt que des bains (ou de rares fois).
– ne pas oublier d’éteindre les lumières.
– essayer de débrancher les prises les nuits, pendant les vacances etc..
Tous ces gestes on en a bien trop entendu parler donc plus d’excuses pour ne pas les adopter ! Et bien évidemment, ces gestes ne font pas parties de ceux que je vais vous donner.

Trêve de bla-bla, voici mes 10 gestes écolo au quotidien :

1 – Garder sur soi un sac plastique dès que vous sortez de chez vous.
Ce geste vous sera utile dès que vous passez dans un magasin et donc d’éviter d’en demander un à la caisse ! Moins de gâchis, et on ré-utilise ainsi ceux que l’on a déjà. Je pense qu’on a tous tendance à garder les sacs plastique dans un coin pour « au cas où ». Et si ce n’est pas le cas de votre côté, vous devez bien avoir quelqu’un de votre entourage qui en a de côté. Je ne pense pas que ça dérangera la personne de vous en fournir un !
Combien de fois dans votre vie vous êtes sorti(e)s sans forcément avoir pour but d’acheter des choses mais que par hasard, ou au détour de quelque chose, ou bien « oh mais c’est vrai qu’il me fallait ça, puisque je passe à côté j’y vais » et que vous vous retrouvez donc toujours à la caisse, obligé(e) de demander un sac, ou dans le cas échéant, de prendre à la main mais « quelle belle pile, ça risque de tomber » ?
C’est pourquoi je ne peux que vous conseiller d’avoir avec vous tout le temps un sac plastique. Franchement, vous le pliez en plusieurs fois et il passe inarpeçu. Glissez-le dans votre sac, votre poche, votre sacoche, dans votre voiture, au moins il est là, vous l’avez !
Quand je travaillais sur Paris, et bien plusieurs fois dans la semaine j’allais au Monoprix pour des petites courses, et je pouvais être sûre de ne jamais être en galère.
En plus franchement, malgré qu’il soit difficile à être recyclé, le plastique est très résistant. Même s’il y a des petits trous qui commencent à se former, vous pouvez quand même le réutiliser.
En 2 ans, il n’y a qu’une seule fois que j’ai jeté un sac plastique, le trou était bien trop grand ! Et encore, ça faisait déjà plus d’un an que je l’utilisais. Sinon depuis, les deux sacs que j’ai sont toujours avec moi et ils pourront encore faire l’affaire pendant au moins 1 an ou 2, voir plus. Combien il y a-t-il de personnes qui achète un sac, l’utilise une fois, et le jette une fois rentré chez eux ? BEAUCOUP. Entre choisir de le jeter, ou de l’utiliser pour au moins l’user comme il se doit, mon choix est rapidement fait. Et vous ?
Par exemple, vous êtes en promenade avec vos proches, vous passez à côté d’une boutique, vous souhaitez par exemple acheter un livre, et bien vous avez de quoi le transporter. Aussi simple que ça ! Et encore une fois, je le répète, pas d’excuses puisqu’il ne prend pas de place !
Vous pouvez bien évidemment faire cette technique en utilisant un tote bag !

2 – Utiliser le plus possible les sites comme Vinted, le Bon coin ou aller dans des endroits comme les friperies ou Emmaüs pour donner ou acheter.
Pourquoi c’est un geste écolo ? Les vêtements principalement, sont très polluants (je vous en reparlerai davantage en détail dans un autre article)
Juste sur Vinted, quasiment tous les vêtements que j’ai mis dans mes favoris sont « neuf, jamais porté » ou « porté une ou deux fois seulement ». Puisqu’acheter un vêtement neuf est si polluant, et qu’on peut déjà en trouvé considérés comme « occasions » alors autant passer par là en priorité ! En plus, vous les trouverez bien moins chers qu’au véritable prix neuf donc… pourquoi passer autrement que par là ?
Il y a déjà tant de vêtement neufs ou quasi neufs qui n’attendent que d’être portés (haha ça me fait pensé à l’adoption) !

3 – Arrêter d’acheter des bouteilles en plastique.
Honnêtement, pour les personnes habitant en France ou dans des pays vraiment développés, l’eau est potable partout (dites-moi si je me trompe ? Ou quasi partout alors !) donc ce n’est franchement pas nécessaire d’acheter de l’eau en bouteille. A la limite, si vous avez un doute, il y a pleins de systèmes aujourd’hui pour filtrer l’eau, comme Brita (normalement vous connaissez tous cette marque !) qui a des carafes filtrantes etc. Quand on voit comment et où finissent les bouteilles en plastique, je me dis que c’est franchement pas très joli tout ça et qu’on peut vraiment s’en passer !
En plus, vous allez économiser de l’argent en faisant ainsi !
Et puis, tous ceux qui sont en appartement seront que plus joyeux d’avoir pris la décision d’arrêter. Clairement avec mon copain on était content de ne plus avoir à se trimballer les packs d’eau sur plusieurs étages !

4 – Mettez une étiquette « stop pub » sur votre boite aux lettres.
Parce que mine de rien, les flayers et tout autres genres sont très polluants, parce que déjà il y a la fabrication des pubs, puis les transports utilisés pour les amener et les distribuer, et ce sont beaucoup de déchets qui finiront dans la nature. Alors si vous avez tendance à jeter vos prospectus, il vaudrait mieux dans ce cas mettre une étiquette dessus.
Alors oui, bien évidemment il y aura toujours des gens qui n’en auront rien à faire et qui continueront de vous mettre de la pub dans votre boite aux lettres. Malheureusement, tout ceci n’atteint pas tout le monde. En tout cas, ça diminuera quand même de moitié (à défaut de totalement) le nombres de pub que vous recevrez. Et je vous conseille de mettre les étiquettes officielles (celui du ministère de la transition écologique et solidaire), ça joue aussi sur le sérieux dont feront preuve les gens devant votre boîte aux lettres.

5 – Arrêter de tirer la chasse d’eau pour les petites commissions.
Une chasse d’eau utilise 6 à 12 litres d’eau par personnes, ce qui représente entre 3500 et 3800 litres d’eau par personne et ce chaque année !
Alors oui, ça fait un peu bizarre au début mais il suffit juste de nettoyer plus régulièrement vos toilettes. Mettez aussi des pastilles pour odeur (j’avoue ne pas encore avoir trouvé d’alternative zéro déchet à ça). Vous pouvez même y mettre un peu d’encens ou une bougie de temps en temps (sans l’oublier bien évidemment !). Mais franchement, on peut se passer de tirer la chasse d’eau après avoir fait pipi (et je sais que vous en êtes conscients aussi !).
Cependant, n’oubliez pas de la tirer quand vous avez des invités hein ! 🙂
(quoique ça ferait une très bonne entrée en matière pour expliquer vos gestes).

6 – Privilégiez le fait maison.
On reparlera de tout ceci bien en détail quand je ferai un article sur une cuisine zéro déchet, mais ça me semble tout de même évident de vous parler de certains points aujourd’hui :
Faire tout maison évite au maximum d’avoir recours à des produits avec du plastique. Là tout de suite, le premier exemple auquel je pense c’est les pâtes à pizza par exemple ! Déjà la pâte à pizza de commerce ne vaut pas une faite maison. En plus, il y a des emballages inutiles. Et c’est super simple et super facile de faire une pâte à pizza. Idem pour les pâtes brisées. Vous avez des recettes ici pour la pizza et ici pour la tarte. Elles sont réalisables en 10 min (5 pour les habitués) et nécessitent seulement 1h de repos. La qualité est bien meilleure, le goût également… bref vous avez compris le truc !
Idem du coup des fruits et légumes ! Achetez les frais, et évitez ceux avec du plastique (adieu le paquet de salade emballé !) ou en surgelés, puisque de un, vous les achèterez chers pour des fois un petite quantité, et de deux, c’est également emballé de déchets inutiles. Achetez des fruits et légumes frais. Si vous achetiez des légumes surgelés pour gagner du temps le soir, surtout ne le faites plus ! Achetez-les frais. Une façon facile et rapide de les consommer : épluchez-les (si vous le souhaitez mais c’est mieux de garder les peaux, et en plus ça vous fera économiser du temps), coupez-les en petits morceaux, mettez-les dans une grande casserole, ajoutez l’eau, un bouillon de légume et laissez cuire. Vous avez ainsi des légumes frais. Sinon vous pouvez aussi les faire cuire au four, c’est ce que je préfère : sur une plaque de cuisson, étalez vos légumes, ajoutez de l’huile d’olive (ou autre) sur chaque légumes (mais doucement sur l’huile quand même) et enfournez environ 30 à 40 min jusqu’à ce que vous puissiez piquer facilement avec une fourchette.
Autre conseil : consommez vos fruits et légumes de saison ! Ils seront moins chers puisque pas forcément importés (et donc préférez le local). Et en faisant ainsi, vos assiettes de légumes varieront bien plus que ceux que vous mangez tout le temps en surgelés.

7 – En parlant de légumes, saviez-vous qu’il y avait un moyen d’avoir des légumes à l’infini ?
Je vous laisse cet article qui explique tout. Mais en gros, quand vous coupez vos légumes, il faut garder un bout ou les parties à jeter et de les laisser dans de l’eau pour que ça repousse.
Pareil, il y a pleins de choses et de recettes à faire avec vos épluchures. Par exemple avec les fanes de radis ou de carottes il y a pleins de recettes (d’ailleurs j’en ferai bientôt une !). Bref, tout est bon dans les fruits et légumes, ce sont eux nos vrais amis pour la vie (et non pas les produits laitiers !).

8 – Privilégiez l’utilisation des torchons plutôt que du Sopalin (ou essuie-tout).
Vous allez vous dire « Mais pourquoi elle me parle de sopalin ? ». Quel est l’impact écologique de ce petit bout de papier ?
Selon une étude de l’ADEME, la consommation de sopalin est de 2kg par Français et ce chaque année. Et si tout le monde arrêtait d’en utiliser, cela ferait 134 000 tonnes de déchets en moins, chaque année !
Est-ce que vous vous rendez compte ?!
Alors oui, je vois déjà ce que vous allez me dire « mais l’utilisation du sopalin c’est surtout pour son utilisation hygiénique, on est sur qu’il est propre, par rapport aux torchons ». Pour que ce soit le plus hygiénique possible, il faut juste laver très souvent les torchons pour faire une rotation régulière. Les essuies-tout et mouchoirs sont très polluants de par leur production (qui demande 2 à 3 tonnes d’arbres, pour chaque société de fabrication et bien évidemment des tonnes d’eau également) et ils sont principalement blanchis par de l’eau de javel.. donc bon, à choisir je pense que le mieux reste les torchons et mouchoirs en tissus !
Et puis moi aussi avant je trouvais ça sale d’utiliser des torchons. Mais en fait clairement, il faut juste changer sa manière de penser. Il suffit de les laver régulièrement !
Et avant que les essuies-tout et mouchoirs soient inventés, tout le monde utilisait des torchons, et ça n’a jamais tué personne !

9 – Quand vous aller acheter votre pain ou des viennoiseries, gardez les sachets en papier.
Dans un premier temps il vous suffit de les garder, et de les donner à nouveau à votre prochain passage à la boulangerie. Faire ceci évite encore une fois de gaspiller des papiers qui peuvent encore être utilisés.
Par la suite, en attendant de finir d’user le papier, vous pouvez acheter ou vous coudre des sacs à pain en tissu pour ne pas en reprendre.

10 – Récupérez l’eau de pluie pour arroser vos plantes.
Et bien c’est toujours ça que l’on peut réutiliser plutôt que l’eau du robinet.
Je pense qu’il y a toujours un petit moyen d’essayer de récupérer l’eau de pluie. Si vous avez un jardin, pas d’excuses c’est faisable, il suffit de placer des seaux un peu partout.
Pour ceux qui ont un balcon, vous pouvez aussi laisser un ou deux seaux selon la surface possible. Et si vous n’avez pas de balcon, il peut y avoir moyen de suspendre sur le bord des seaux ou autre, à vous et votre imagination de voir ce que vous pouvez faire. Le mieux c’est de faire de votre mieux, et si vous pouvez !

______________________________________________________________________________

Et voilà pour les petites astuces écolo !
J’espère que cet article vous aidera à mettre en place certaines choses.
Et si vous faites déjà ces gestes au quotidien et bien bravo !

L’idée de cet article c’est de vous donner quelques points qui peuvent aider vers une transition écologique. Ce sont ces points que j’ai mis en place il y a un an et qui m’ont vraiment aidé.

Et n’oubliez pas surtout, personne n’est parfait, le plus important c’est de faire de votre mieux pour vous et cette planète. Donc soyez indulgents envers vous-même, si vous prenez plus de temps, ne vous blâmez pas, félicitez-vous pour les actions que vous aurez déjà prises ! 🙂

On se retrouve lundi pour la recette des crèmes au chocolat, celle dont vous étiez si impatients de voir !


En attendant, très belle semaine, et merci à ceux qui auront lu jusqu’ici !
Et bien sur, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager tout autour de vous 🙂

3 comments
0

You may also like

3 comments

Audrey Bricabrac 07/05/2020 - 19 h 15 min

Cc très intéressant ton article. Avec le chéri on commence a réfléchir a tous ça. Pour les vêtements il existe aussi les box vêtements moi j’utilise le Closet c’est pas mal. Bonne soirée Audrey

Reply
lananas_vegan 07/05/2020 - 22 h 32 min

Merci beaucoup !! 🙂
Ah je ne connais pas ça ! Je regarderai merci !
Belle soirée !

Reply
Crèmes au chocolat vegan - L’ananas vegan, blog culinaire et lifestyle 11/05/2020 - 16 h 35 min

[…] Comme cette recette est très facile et rapide, vous pouvez totalement arrêter d’acheter des desserts de marques de grande surface et ainsi les faire et les disposer dans des pots en verre. Ce qui vous permettra donc d’appliquer l’un des points énoncés dans mon article « 10 gestes écolo au quotidien » ! […]

Reply

Leave a Comment